Actualités du blog : Femmes écrivains d’Europe centrale et orientale

femmes écrivains d_europe centrale et orientaleEn faisant le bilan de mes lectures de l’année dernière, et de mes livres en attente pour cette année, je me suis à nouveau rendue compte du déséquilibre entre le nombre de livres écrits par des hommes et celui de livres écrits par des femmes. En 2018, j’avais lu 15 ouvrages de fiction d’Europe centrale et orientale dont seulement deux écrits par des femmes (le beau et surprenant L’été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Tibuleac, et Code-Barres de Krisztina Tóth). Et j’avais lu deux livres de non-fiction écrits par des femmes, La lanterne magique de Molotov par Rachel Polonsky, et Café Europa : Life after Communism de Slavenka Drakulić).

Ces 15 livres ont été de bonnes lectures, et certaines de ces lectures m’ont laissé un très bon souvenir, mais cela n’empêche que ce sont dans leur très grande majorité des livres écrits par des hommes. L’index des publications sur ce blog me confirme s’il en était besoin que c’est une tendance qui existe depuis le début du blog : au total, j’ai chroniqué jusqu’ici des livres de 79 auteurs, dont 62 écrits par des hommes et donc 17 par des femmes.

Faut-il en conclure qu’il n’existe pas de femmes écrivains en Europe centrale et orientale ? Bien évidemment non (d’ailleurs je n’ai pas la prétention d’offrir un panorama complet de la littérature de cette région), et outre celles dont j’ai chroniqué les livres, j’ai aussi mentionné d’autres à l’occasion de la sortie de leurs livres, ou de prix qu’elles ont reçus dans leur pays d’origine ou au niveau européen ou international.

Faut-il alors en conclure que les auteurs de sexe féminin sont moins traduits que ceux de sexe masculin ? Il y a peut-être un peu de ça mais je n’ai pas de chiffres pour le prouver (une étude a chiffré à 26% le nombre de livres de fiction ou de poésie écrits par des femmes et traduits aux Etats-Unis au cours des deux années précédant l’étude). Elles sont certainement moins visibles, et ce manque de visibilité qui n’a rien de nouveau se rajoute sans aucun doute à un retard historique évident dans la production littéraire des femmes comparée à celle des hommes que ce soit dans cette région du monde ou dans d’autres.

Pourtant, elles sont bien là : Magda Szabó est bien connue en Hongrie comme au-dehors, Olga Tokarczuk en Pologne, Gabriela Adamesteanu en Roumanie, Svetlana Alexievitch pour la Biélorussie, et puis aussi (pêle-même, traduites ou pas traduites) Margit Kaffka, Erzsébet Galgóczi, Zsuzsanna Rakovszky, Júlia Székely, Renée Erdös, Andrea Tompa, Jolán Földes, Agota Kristof, Zsuzsa Bánk, Zsófia Bán, Theodora Dimova, Ornela Vorpsi, Joanna Bator, Żanna Słoniowska, Magdalena Parys, Zofia Nałkowska, Hanna Krall, Ida Fink, Inga Abele, Herta Müller, Kateřina Tučková, Marthe Bibesco, Hortensia Papadat-Bengescu, Florina Ilis, Ana Blandiana, Dasa Drndic, Dubravka Ugrešić, Andrea Salajova, Ivana Bodrožić et beaucoup d’autres encore.**

Il me semble que le monde anglo-saxon s’est déjà un peu plus penché sur cette question de la visibilité des femmes écrivains, y compris en traduction, que le monde francophone : de nombreuses initiatives inspirantes ont vu le jour ces dernières années, telles le Mois des femmes en traduction (Women in Translation Month : en août ; non seulement de nombreux blogueurs et blogueuses écrivent sur les femmes en traduction, mais des maisons d’édition font aussi sortir des livres de femmes en traduction à ce moment-là, voire offrent des réductions sur certains livres), Australian Women Writers Challenge, Prix de Warwick pour les Femmes en Traduction ou tout simplement des listes (comme celles de Literary Hub proposant des listes thématiques de livres à traduire).

C’est pourquoi je me propose d’appliquer un peu de discrimination positive sur ce blog à partir du mois de mars, en mettant un coup de projecteur non seulement sur les œuvres, mais aussi sur leurs auteurs, et sur celles et ceux qui traduisent et font connaître leurs livres. Ces Femmes écrivains d’Europe centrale et orientale seront donc mon fil conducteur pour ce blog à partir du 8 mars. Ce faisant, je contribuerai à nouveau à l’excellent Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, ainsi qu’au challenge Autour du monde, elles écrivent, tout en continuant à contribuer à Voisins Voisines chez A propos de livres. Je prévois aussi déjà une lecture commune avec Edyta pour le 31 mars : Une ville à cœur ouvert de Żanna Słoniowska. Si quelqu’un d’autre est intéressé par une lecture commune, dites-le-moi dans les commentaires !

**N’hésitez pas à compléter dans les commentaires !

Publicités

18 commentaires on “Actualités du blog : Femmes écrivains d’Europe centrale et orientale”

  1. Ton constat serait celui de bien des blogs, mais plus encore pour la littérature étrangère; C’est flagrant pour le Portugal, et moins pour l’Italie. Je pense que tu as effectivement un rôle fondamental pour faire connaître ces littératures d’Europe centrale et d’Europe de l’Est. Et j’avoue que je compte sur toi car si j’en connais quelques-unes, beaucoup d’entre elles encore me restent inconnues. Je trouve ton initiative vraiment intéressante et je vais suivre attentivement ton blog.

    • Merci! L’un des défis est certainement que beaucoup ne sont pas traduites ou que, si elles le sont, ça peut être dans des éditions assez anciennes ou pas faciles à trouver, voire traduites dans un langage un peu vieillot. Ca promet d’être une enquête intéressante pour moi et, si ça donne à d’autres des envies de lecture, alors tant mieux!

  2. Ingannmic dit :

    J’ai de même l’intention de participer au mois de l’Europe de l’est, mais je me rends compte que je n’ai que des auteurs masculins sur ma PAL…

    • mais une PAL, ça se soigne et ça se nourrit, n’est-ce pas? Pour ma part je n’en ai pas non plus beaucoup mais à force d’emprunts et d’achats je vais bien réussir à augmenter ma collection!

  3. Emma dit :

    Beaucoup de bloggers comptabilisent les livres lus par genre, par le sexe de l’auteur, par âge…

    Personnellement, j’ai assez de KPIs et de statistiques en tout genre au bureau donc je ne compte pas pour mes loisirs.

    Ceci dit, j’aime bien lire les stats des autres et puis le propre d’un KPI c’est que pour l’améliorer, il faut le mesurer. Donc bravo, la première étape est franchie. 🙂

    Je vais suivre ton aventure littéraire auprès des femmes écrivains d’Europe de l’Est avec plaisir et intérêt, j’adore découvrir de nouveaux auteurs. (nouvelles auteures?)

    En tout cas, dans toute la liste des auteures que tu as citées, je n’en ai pas lues beaucoup. J’ai lu Margit Kaffka, Agota Kristof et Herta Müller

  4. Patrice dit :

    Voilà un bien joli défi, bien introduit et auquel nous allons évidemment participer avec Eva. Je suis curieux de voir les titres que auras choisis ! Et merci d’avoir citer le Mois de l’Europe de l’Est qui arrive désormais à grands pas!

  5. […] année, nous nous joignons également à la belle initiative du blogue Passage à l’est qui souhaite mettre les femmes à l’honneur ! Vous pouvez faire un tour chez elle pour en […]

  6. […] Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]

  7. […] Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]

  8. […] le cadre du Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]

  9. […] du Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]

  10. […] le cadre du Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]

  11. […] du Mois de l’Europe de l’Est d’Eva, Patrice et Goran, et soutient l’idée de Passage à l’Est de mettre les femmes – écrivaines de l’Europe de l’Est à […]


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s