Actualité du mercredi : en librairie au mois de juin

Le mercredi, je vous apporte une actualité concernant la littérature d’Europe centrale et orientale.

Une petite poignée de nouvelles (re)parutions au mois de juin :

Les Editions des Syrtes republient en poche Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre, de Camil Petrescu (traduit du roumain par Laure Hinckel) : « Sur fond de Première Guerre mondiale, le jeune Stefan vit une histoire d’amour passionnelle avec Ella, qui deviendra ensuite sa femme. Leurs relations évoluent et un jeu de passion folle et de jalousie s’installe. Chaque geste d’Ella devient un cataclysme dans la conscience du narrateur. Il vit son ultime nuit d’amour dans les méandres de la jalousie et commence alors la première nuit de guerre. »

Chez Actes Sud, ce seront sept Nouvelles triestines (traduites de l’italien par Marguerite Pozzoli), rédigées par Giorgio Pressburger, écrivain triestin né à Budapest mais installé en Italie après la révolution de 1956 : « pour saisir l’âme fragmentaire de cette ville-frontière, Giorgio Pressburger a délaissé les monuments célèbres, leur préférant des quartiers moins connus et des personnages à la fois obscurs et emblématiques ».

Chez Belleville Editions : L’empire de Nistor Polobok. Portrait fêlé d’une Moldavie corrompue, de Iulian Ciocan (traduit du roumain par Florica Ciodaru-Courriol). Le sous-titre est assez révélateur et j’y rajoute aussi quelques mots-clés du dossier de présentation de l’auteur et du livre : « humour ravageur », « pots-de vin », « musique folkorique », « cartomancienne tzigane »…

Chez Gallimard, L’enfant du Danube de János Székely, roman…fleuve (864 pages en version poche) dans lequel l’auteur, à travers le personnage d’un enfant abandonné à la naissance, « raconte son adolescence douloureuse dans cette Hongrie pittoresque de l’entre-deux-guerres, au temps du chômage et du fascisme, au rythme des csardas, dans un déchaînement de sensualité, de misère, de luxe et d’étrange veulerie ». Traduit de l’anglais par Sylvie Viollis.

Bonnes lectures !