Europe centrale, années trente

Trois livres, entre fiction et confession, liés l’un à l’autre par des fils ténus mais intrigants : voilà le programme des trois prochains articles sur ce blog.

Il s’agit de :

Les confessions d’un bourgeois, de Sándor Márai,

Voyage sentimental, de François Fejtö,

Le retour de Philippe Latinovicz, de Miroslav Krleža.


3 commentaires on “Europe centrale, années trente”

  1. Hum ça promet j aime bcp la littérature des années 30. A bientôt. Claude

  2. […] j’avais pensé le mettre à mon programme, quand j’avais commencé à dévider ma pelote « Europe centrale, années trente » avec Sándor Márai, puis François Fejtö et enfin Miroslav Krleža. Danilo Kiš appartient à […]


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s