Et les enfants dans tout ça ? Trois classiques venus de Hongrie

Après la République tchèque, passons en Hongrie pour un nouvel épisode de ma série sur les albums pour enfants venus d’Europe de l’Est et traduits en français. Si les deux livres tchèques d’hier sont tous récents, on passe avec les trois livres d’aujourd’hui à des grands classiques de la littérature pour enfants, côté auteurs comme illustrateurs.

Les voici, par ordre croissant d’âge de lecture :

L’éléphanteau à pois bleus

Présentation de l’éditeur :

Cette bande dessinée présente vingt petites histoires rigolotes sur l’amitié. A chaque double page, un éléphanteau à pois bleus essaie d’imiter ou d’aider un de ses copains animaux avec plus ou moins de succès : une taupe grognon, un raton laveur un peu trop consciencieux, un papillon farceur, un âne extrêmement têtu, un hérisson qui a de l’idée… Les dessins frais et tout en rondeur de Zsolt Richly se marient parfaitement au texte simple et drôle de Veronika Marék.

Pour initier les plus petits au plaisir de la Bd.

Ecrit par Veronika Marék, illustré par Zsolt Richy, traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly. Editions La joie de lire, 2015. A partir de 3 ans.

***

Moi, si j’étais grand

Présentation de l’éditeur :

Politiquement incorrects et légèrement subversifs, les textes d’Eva Janikovszky et les dessins de László Réber font mouche et ébranlent nos convictions d’adultes. Leurs livres incroyablement modernes font partie du patrimoine mondial de la littérature jeunesse ; des pépites à consommer sans modération.

C’est bien connu être un enfant c’est pas amusant. « Les grands font ce qu’ils veulent, alors que les enfants doivent faire ce que les grands veulent qu’ils fassent. » Alors si j’étais grand…

Eva Janikovszky se met, avec humour et poésie, à la place de l’enfant qui doit se plier sans cesse à la volonté des adultes. Le scepticisme de l’enfant, sa frustration, et ses rêves une fois qu’il aura atteint l’âge adulte. Un livre sur l’enfance et les rapports enfants-parents parfois emprunts d’incompréhension mutuelle. Eva Janikovszky n’hésite pas à user la toute puissance de l’adulte. Une vision incroyablement avant-gardiste.

Un livre illustré au crayon, avec drôlerie et impertinence par László Réber.

Ecrit par Eva Janikovsky, illustré par László Réber, traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly. Editions La joie de lire, 2011. A partir de 6 ans.

***

Dom do dom !

Présentation de l’éditeur :

Dom do dom ! est un recueil d’histoires relatant les aventures d’un groupe de personnages assez fantasques : un cheval bleu, un sapin mobile, un colosse, un homme qui ne sait dire que Dom, do, Dom. Tous ces personnages ont été sauvés du monde, un peu cruel à leur égard, par Micamac qui les a emmenés dans une forêt où s’est créée une communauté à la vie mouvementée et joyeuse. Le livre reflète bien le style, très personnel, d’Ervin Lázár qui se caractérise par l’humour, la fantaisie, les jeux de mots et un regard tendre parfois teinté de mélancolie sur le monde.

Ecrit et illustré par Ervin Lázár, traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly. Editions La joie de lire, 2012. A partir de 9 ans.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s