Des vies normales dans des endroits à part ?

Tout récemment, j’ai lu deux courts romans qui viennent d’horizons différents – l’un traduit du polonais, l’autre du géorgien – mais entre lesquels j’ai vu beaucoup de similarités : romans récents (2015 et 2019 dans leur langue d’origine), d’autrices dont c’est le premier roman même si elles sont par ailleurs déjà bien établies dans leurs carrières littéraire ou artistique… Surtout, ce sont des romans qui se passent dans des endroits particuliers, à la marge de la vie « normale » et qui pourtant font partie du « normal » des personnes qui y passent des périodes plus ou moins longues.

Je vous les présente l’un après l’autre, à partir de demain.


5 commentaires on “Des vies normales dans des endroits à part ?”

  1. Vincent dit :

    Alors, pour un joli teasing, c’est un joli teasing. Vivement demain

  2. […] Des vies normales dans des endroits à part ? → […]

  3. […] Sanatorium, de Barbara Klicka, voici le deuxième volet de ma séquence autour de livres évoquant des vies « normales » dans des endroits « à part » : The Pear Field (« Le verger de poires ») de l’auteure et cinéaste géorgienne Nana […]


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s